Bruxelles ma (pou)belle

Bruxelles est connu sous bien des aspects. Tantôt positifs, tantôt beaucoup moins, notre ville n’en reste pas moins une icône. L’icône internationale de la bière, du chocolat, des frites… mais il n’y a pas que la gastronomie qui en fait notre fierté. L’architecture et la culture ont aussi une place importante dans l’espace public bruxellois. Des succès que beaucoup nous envient et que d’autres viennent admirer le temps d’un citytrip, d’une scolarité ou d’une vie. Néanmoins, s’il est bien une chose que personne ne peut nous envier, c’est la propreté de nos rues.

Chaque soir, les Bruxellois déposent leurs sacs poubelles à l’extérieur. Chaque jour, les employés de Bruxelles Propretés viennent les ramasser. Mais entre temps, jusqu’à 12h se sont écoulés. 12h pendant lesquelles nombre de choses se passent. Vos voisins ont eux aussi sorti leurs poubelles, les nuisibles se sont nourris de vos restes de pizza en perforant le sac. Et cela dans les meilleurs cas. Car, dans d’autres, on se trompe de jour en sortant les cartons à la place des PMC, les sacs restent là plusieurs jours, ou ils se sont rompus laissant la rue dans un sale état.

Pourtant, une solution existe. Que ce soit pour votre confort personnel, l’environnement, les employés de Bruxelles Propreté ou même les personnes à mobilités réduites, les conteneurs souterrains sont la solution. Avec one.brussels - Vooruit, nous souhaitons voir l’apparition de ces conteneurs enterrés partout sur le sol bruxellois. Un changement qui facilitera la vie de tous, et qui rendra notre ville plus propre.

Découvrez ci-dessous tous les avantages de ces conteneurs en cliquant sur l’un ou l’autre thème. Une fois convaincu, remplissez ce formulaire. Faites-nous savoir que vous êtes convaincu par cette solution pour une ville plus propre et un environnement plus sain. Parlez-en à votre famille, à vos amis, autour de vous… même aux inconnus dans la rue et ensemble, faisons de Bruxelles poubelle, Bruxelles ma belle.

Un conteneur souterrain dans ma rue est une idée qui me plaît

Environnement

Toeristen

Employés Bruxelles Propreté

Commerçants

PMR

Bruxellois

  • Réduire les incinérations

    À Bruxelles, ce sont près de 500.000 tonnes de déchets qui sont brûlés chaque année. Soit un peu plus de 50% de l'ensemble des déchets produits. Bien que l'impact sur l'environnement lié à l'incinération soit neutre. D'autres filières existent, meilleures pour l'environnement.

    C'est le cas notamment du recyclage. De fait, pour une gestion optimale de nos déchets une échelle a été constituée. Le premier échelon étant la prévention. Ne pas produire de déchets est la meilleure solution entre toutes. Ensuite vient la réutilisation pour prolonger la vie de ce qui existe déjà. En troisième position : le tri et le recyclage. Aujourd'hui, le verre, le PMC, le carton, les déchets verts... tout ou presque se recycle. Enfin vient l'incinération des déchets, de préférence avec une valorisation énergétique, mais cela n'est pas toujours faisable. L’ultime recours est la mise en décharge.

    Pour faire de notre ville un exemple, et de notre planète un endroit où nous pourrons encore vivre dans de bonnes conditions. Le tri des déchets est la solution. Avec des conteneurs souterrains, ce sont 4 possibilités les unes à côté des autres qui sont offertes. Les PMC, les cartons, les restes alimentaires et les déchets ménagers. De sorte que les quatre plus grandes catégories de déchets se retrouvent au même endroit dans votre rue.

  • Favoriser le recyclage

    Notre ville recycle déjà 40% des déchets collectés. Un bon point pour les Bruxellois. Mais cela signifie aussi que 60% des déchets finissent encore en incinérateur ou dans des filiales moins profitables pour l'environnement.

    Avec les conteneurs souterrains, le tri est facilité pour tous. Plus besoin de stocker d'énormes sacs, ou pile de carton qui devront être sortis à une date précise. Vous pouvez vous rendre à quelques mètres de chez vous pour déposer vos déchets dans le conteneur prévu à cet effet et le tour est joué. Un conteneur par type d'ordure. Plus besoin de poubelles de chaque sorte chez soi. En allant vers le métro, au magasin, chercher les enfants à l'école... on peut y déposer les cartons et magazines du jour et c'est l'environnement qui vous remercie.

  • Réduction du nombre de camions sur nos routes

    Bruxelles a une définition très singulière de ce qu'est la mobilité. Les bouchons sont légions, les voitures omniprésentes et rien n'avance. Alors, imaginez-vous, le matin, dans les heures de pointe, derrière un camion poubelle. En plus de la gêne occasionnée par l'attente, l'odeur vient s'ajouter au problème de mobilité déjà présent.

    Rien que pour la Région de Bruxelles-Capitale, ce sont plus de 320 camions (rien que pour Bruxelles propreté) qui sont déployés dans nos rues. Chaque jour, ce sont au minimum la moitié du parc qui circule dans nos rues pour ramasser nos déchets. Ces véhicules parcourent des milliers de kilomètres à travers toutes les rues de la capitale. Alors que des conteneurs intelligents pourraient leur signaler où aller et quand. Ce qui en plus de réduire considérablement le nombre de camions sur les routes, réduirait aussi la pollution liée aux trajets "moins utiles" pour les rues où seuls quelques sacs sont présents.

  • Réduire les déchets dans les cours d'eau

    La vie d'un déchet est pleine de rebondissements. Tantôt malencontreusement déposé dans une poubelle déjà pleine, il n'est pas rare que les déchets se retrouvent dans un des cours d'eau qui traversent notre ville ou dans les égouts. Des déchets qu'il est compliqué de récupérer et encore plus de valoriser.

    Les déchets des mers viennent des villes. Luttons contre le fléau des déchets dans nos mers et océans depuis les villes. Avec des conteneurs souterrains implantés sur l'ensemble du sol bruxellois, ce sont aussi des poubelles à disposition de chacun pour y mettre le papier de son bonbon ou de sa boisson préférée lors d'une belle journée ensoleillée.

  • Découvrir une ville propre et belle

    Bruxelles et les touristes, une grande histoire d'amour. Parfois, ils viennent y passer quelques heures. Parfois, ils changent de vie et décident de venir y vivre. Mais l'image de la carte postale à la Mick Jagger avec des déchets n'est pas une image que l'on souhaite partager avec sa famille ou ses amis.

    Des conteneurs avec une signalisation claire sont une occasion donnée à tous de garder Bruxelles propre. Personne ne jette de déchets sur le sol lorsque les poubelles sont omniprésentes.

  • Des poubelles intégrées au paysage

    Des sacs poubelles qui jonchent les rues ne sont pas du plus bel effet visuel. Alors, imaginez-les éventrés. Ce n'est pas l'image que l'on veut retenir de Bruxelles.

    Les conteneurs souterrains se fondent quant à eux dans le paysage. Il ne faut que 6m de long pour installer 4 conteneurs les uns à côté des autres. De plus, seule une petite partie du conteneur est visible. Cette partie étant directement destinée à déverser les déchets.

  • Fini les maux de dos et autres accidents

    Bruxelles propreté, ce sont d'énormes effectifs. Mais c'est aussi près d'un accident de travail par jour. Il est facile de comprendre ces chiffres aux vues de la pénibilité de leur travail.

    Grâce aux conteneurs souterrains, fini les maux de dos et autres charges lourdes à porter. Tout se fait à l'aide de grues. Il semble compliqué de vider 5m3 à la main. Une période de transition et des formations devront être fournies aux employés pour pouvoir utiliser ce nouveau matériel.

  • Meilleure répartition des tournées

    Des conteneurs souterrains sonneraient le glas des tournées interminables et parfois plus ou moins intenses. En effet, d'une tournée à l'autre, les habitants ont plus ou moins de déchets à mettre à la poubelle. Ce qui représente une charge de travail inconstante. Mais les camions traversent quand même l’ensemble des rues, en brûlant le même carburant qu'ils y trouvent un ou dix sacs poubelle.

    Les conteneurs sont eux dits "intelligents". À l'aide de capteur, il est possible de connaître le degré de remplissage du conteneur. Aucun besoin de se rendre sur place et de vider un conteneur à moitié plein. Ils sont ainsi vidés au bon moment en économisant du carburant, du temps et donc, de l'argent.

  • Trottoirs et rues propres

    Les trottoirs de Bruxelles ne se ressemblent pas tous. Certains sont plus larges que d'autres, certains plus praticables que d'autres. Certains avec des poubelles qui les encombrent, d'autres pas.

    Pour permettre à tous les piétons de profiter au maximum de ces trottoirs : des conteneurs souterrains. Installés dans chaque rue à des endroits stratégiques, ceux-ci peuvent s'installer en lieu et place d'une place de stationnement pour voiture. Ainsi, fini les trottoirs encombrés devenus trop petits deux fois par semaine lors du ramassage des poubelles.

  • Fin du stockage des déchets

    Le stockage de ses ordures peut parfois être un défi à Bruxelles. Dans un appartement, il n'est pas toujours possible d'entreposer plusieurs poubelles afin de trier ses déchets correctement. Il n'est parfois pas possible non plus de conserver ses poubelles pendant une durée prolongée ce qui peut provoquer des désagréments liés aux odeurs, aux nuisibles… Les commerçants, quant à eux, reçoivent régulièrement des colis de leurs fournisseurs. Ceux-ci doivent être entreposés jusqu'au ramassage des poubelles. Ce qui représente parfois des pièces entières dédiées au stockage de cartons lors d’un changement de collection pour un magasin de vêtement.

    Grâce aux conteneurs souterrains, les déchets peuvent être jetés tous les jours de 7h à 22h. Plus besoin de stocker ou d'attendre pour sortir ses poubelles. Vous pouvez manger des moules ou des plats odorants et sortir la poubelle le jour même ou le lendemain. Fini les odeurs, fini les énormes sacs poubelles dans l'appartement et bonjour le tri des déchets et les rues propres.

  • Retrouver une autonomie dans les gestes quotidiens

    Sortir ses poubelles est une corvée pour tout le monde. Mais lorsque l'on est en fauteuil roulant ou avec des problèmes de motricité, sortir ses poubelles peut représenter un réel défi.

    Avec des conteneurs souterrains, il est possible de sortir ses poubelles chaque jour. Un avantage non négligeable et une solution pour passer d'un lourd sac à ordure à un petit sac facile à transporter et à vider dans le conteneur prévu à cet effet.

  • Tri des déchets simplifié

    Trier ses déchets est devenu une bonne habitude pour tous les Bruxellois. Mais la tâche peut se révéler ardue quand il s'agit de le faire dans un petit appartement. Il est alors facile de se retrouver avec de multiples sacs poubelles qui s'entassent sur le balcon ou la terrasse, quand ce n'est pas dans la cuisine directement.

    Avec les conteneurs souterrains, plus besoin d'attendre que le sac soit plein pour aller le vider. Il est désormais possible d'aller régulièrement vider ses quelques cannettes de soda et autres PMC ou cartons directement dans le conteneur. Plus de problème de stockage ou d'odeur.

  • Diminution des nuisibles

    Rats, pigeons, chats... les causes de sacs poubelles déchirés dans les rues sont nombreuses. Tantôt, plus mignons que d'autres, ces nuisibles n'en restent pas moins un problème pour Bruxelles.

    Un avantage supplémentaire pour les conteneurs souterrains, les animaux sont dans l’impossibilité de rentrer dans les conteneurs. Ainsi, les chances de voir proliférer les nuisibles dans le quartier se retrouvent grandement diminuées.

  • Des pistes cyclables plus agréables

    Les Bruxellois sont attentionnés envers les éboueurs en mettant leurs sacs poubelles au plus près de la chaussée. Il est ainsi plus aisé pour les employés de ramasser les déchets en parcourant une distance moindre.

    Malheureusement, les pistes cyclables jouxtant les chaussées se retrouvent régulièrement envahies de sacs poubelles. La circulation est alors rendue difficile, voire parfois dangereuse. Avec des conteneurs souterrains, l’emplacement des déchets est facilement localisable et implémenté pour n’occasionner aucune gêne aux usagers de la route, piétons ou cyclistes.